Association DIAPH8


© Photographies/textes/Alice Meyer 2014

Le projet d'intervention artistique L'école buissonnière imaginaire est né, dans le cadre d'un stage au CFPI/HEAR (centre de formation des plasticiens-intervenants), de l'envie de faire partager une expérience artistique à des élèves en ULIS-école.

Les classes ULIS sont intégrées à l'école élémentaires et accueillent des élèves ayant des difficultés d'apprentissages et/ou des handicaps variées. Ils évoluent en inclusion partielle dans d'autres classes et en petit groupe dans la classe qui leur est spécialement dédiée dans l'école. Ils apprennent ainsi à leur rythme.

L'intervention s'est déroulée sur deux journées et demi à l'école Albert Lebrun de Tucquegnieux. Plus une journée un peu plus tard pour distribuer les livres réalisés pour cette occasion et monter une exposition dans la bibliothèque de l'école. Cette bulle créative a ainsi été continue et intense pour garder vive la concentration des élèves et s'est révélée au final très bénéfique car ils ont pris confiance en eux dans la démarche de projet.

La thématique invitait chaque élève à imaginer un pouvoir magique et un endroit précis par et grâce auxquels il pourrait faire l’école buissonnière et un endroit où ceux-ci réapparaîtraient dans l’école. Ce jeu de disparition qui rappelle certains jeux enfantins d’autonomisation s’est fait en deux images : le début et la fin, la disparition et la réapparition.

Les élèves ont appréhendé leur rapport au temps et à l’espace, le rapport à leur propre corps et à celui de l’autre en jouant avec les postures qui donnaient vie à leurs pouvoirs magiques. Ils ont appris à distinguer réel et imaginaire, représentation mentale et bidimensionnelle. Ils ont fait des repérages photographiques, puis verbalisé leur idée, l’on dessiné pour ensuite lui ont donné une forme concrète avec des matériaux restreints (carton, scotch, papiers variés, etc.). Ils ont ensuite joué leur pouvoir devant l’appareil photographique, et m’ont assistée pour les prises de vues de leurs camarades. Ils ont ensuite transposé leur idée à l’écrit avec l’enseignante, développant ainsi un récit de fiction. Chaque image était un vrai défi de représentation car elle était le condensé du film que se déroulait chaque enfant dans sa tête.

Expositionsdans la bibliothèque de l'école et au CFPI/HEAR à Strasbourg (mars et mai 2016).

http://alicemeyer.fr/files/gimgs/th-38_alexia1.jpg
http://alicemeyer.fr/files/gimgs/th-38_alexia2.jpg
http://alicemeyer.fr/files/gimgs/th-38_alexia_texte.jpg
http://alicemeyer.fr/files/gimgs/th-38_amanda1_v2.jpg
http://alicemeyer.fr/files/gimgs/th-38_amanda2.jpg
http://alicemeyer.fr/files/gimgs/th-38_amanda_texte.jpg
http://alicemeyer.fr/files/gimgs/th-38_aurelie1.jpg
http://alicemeyer.fr/files/gimgs/th-38_aurelie2.jpg
http://alicemeyer.fr/files/gimgs/th-38_aurelie_texte.jpg
http://alicemeyer.fr/files/gimgs/th-38_jordan1.jpg
http://alicemeyer.fr/files/gimgs/th-38_jordan2.jpg
http://alicemeyer.fr/files/gimgs/th-38_jordan_texte.jpg
http://alicemeyer.fr/files/gimgs/th-38_matheo1.jpg
http://alicemeyer.fr/files/gimgs/th-38_matheo2.jpg
http://alicemeyer.fr/files/gimgs/th-38_matheo_texte.jpg
http://alicemeyer.fr/files/gimgs/th-38_thomas1.jpg
http://alicemeyer.fr/files/gimgs/th-38_thomas2.jpg
http://alicemeyer.fr/files/gimgs/th-38_thomas_texte.jpg
http://alicemeyer.fr/files/gimgs/th-38_tom1.jpg
http://alicemeyer.fr/files/gimgs/th-38_tom2.jpg
http://alicemeyer.fr/files/gimgs/th-38_tom_texte.jpg
http://alicemeyer.fr/files/gimgs/th-38_livre_lecole_buissoniere_imaginaire_alice_meyer.jpg
http://alicemeyer.fr/files/gimgs/th-38_interieur_livre_alice_meyer.jpg
http://alicemeyer.fr/files/gimgs/th-38_interieur_livre_alice_meyer2.jpg
http://alicemeyer.fr/files/gimgs/th-38_main_droite_v10.jpg